Définition de la FDS

La FDS est un document sur lequel nos experts travaillent régulièrement. C’est pourquoi, nous avons demandé à Manon Averseng, toxicologue et évaluatrice de la sécurité, ainsi qu’à Marion Garacci, écotoxicologue chez Toxi Plan, de nous parler de cet aspect de leur travail.

 » La FDS est la fiche d’identité ou passeport d’une substance ou matière première, elle contient 16 sections. Elle permet de déterminer le niveau de risque d’une substance et les précautions à prendre pour les manipulateurs et les transporteurs. La FDS existe depuis 1978 et a été rendue obligatoire en 2008 par le règlement REACh (article 31) et le règlement CLP « 

QUI FOURNIT LA FDS ?

C’est au fournisseur de la substance, ou du mélange, de fournir la FDS au fabricant, à l’importateur, l’utilisateur en aval ou au distributeur.

QUAND FAUT-IL FOURNIR UNE FDS ?

Pour un usage professionnel, lorsque la substance ou le mélange est classé comme « dangereux/se » selon le règlement CLP ou « extrêmement préoccupant/e » (SVHC) par le règlement REACH

La FDS a 6 fonctions principales

1. La première est « Identifier » la substance ou la matière première en fournissant les éléments suivants :

  • Nom commercial de la substance ou du mélange
  • Identificateurs: n°CAS/EC et INDEX si disponibles
  • Utilisation identifiée et pertinente du produit
  • Coordonnées du fournisseur (Nom, adresse, téléphone, email)
  • Numéro du centre antipoison du pays de destination (ORFILA pour la France)
  • Informations sur la composition

 2. La deuxième fonction est de « Caractériser » la substance ou le mélange. Durant cette étape les experts Toxi Plan listent les propriétés physico-chimiques du produit. Cette étape est nécessaire parce que les caractéristiques influencent la classification et permettent d’appréhender les voies d’exposition et les niveaux d’absorption.

3. Il faut ensuite « Évaluer » la toxicité de la substance ou du mélange. Lors de cette étape sont résumées les données issues des essais toxicologiques et écotoxicologiques effectués sur la substance ou sur le mélange.

4. Puis nous pouvons passer à l’étape de la « Classification », durant laquelle on informe l’utilisateur sur les dangers et les moyens de les prévenir. A savoir : on classifie une substance chimique selon un système international appelé Système Général Harmonisé (SGH). En Europe, c’est le règlement CLP qui permet de mettre ce système en application.

5. De l’étape précédente découle la cinquième étape qui est « L’étiquetage ». Lors de l’étiquetage on détermine les pictogrammes répondant aux informations précédemment récoltées.

6. Enfin, toutes ces étapes nous conduisent vers la dernière et la plus importante car sont but est de « Protéger ». Composée de plusieurs rubriques ces dernières contiennent:

  • Les gestes de premiers secours
  • Les mesures de lutte contre l’incendie
  • Les mesures à prendre en cas de dispersion accidentelle
  • Les conseils de manipulation et de stockage
  • Les équipements de protection individuelle 

Pour vous simplifier ces 6 étapes, le schéma ci-dessous vous résume les différentes fonctions de la FDS !

FDS article

Nous espérons que cet article vous aura fait découvrir la FDS sous de nouveaux angles inattendus ! Si jamais vous avez d’autres sujets qui vous intéressent, écrivez nous, nous nous ferons une joie de vous proposer un nouvel article !

Et pour en découvrir plus sur notre blog, c’est ici !